Copy
SCOTCH & PENICILLIN
 Préambule 
Dans des précédentes éditions de cette newsletter je vous ai conseillé des contenus créés par des personnes qui se sont révélées appartenir à la Ligue du LOL :
  • Henry Michel et le podcast Riviera Détente
  • Clément Andréoli et le podcast Réf. Nécessaire
  • Sylvain Paley qui participe à Studio 404
  • Francis Frog et son infolettre
Je ne vais pas revenir en détail sur l'implication des uns et des autres (mais vous pouvez lire ceci, ceci, ceci et écouter cela et encore cela). Je suis d'abord effaré par les récits des victimes, le sentiment d'impunité de cette bande de mecs pourris et les pauvres excuses exprimées une fois gaulé les doigts dans le pot de confiture.
Je suis également effondré de retrouver le nom d'Henry Michel dans cette affaire. Riviera Détente est à 100 000 km de cet humour oppressif (excepté le lourdaud épisode 10) et l'écoute de ce podcast a été pour moi un vrai plaisir réconfortant.
Concernant la gravité de l'implication d'Henry Michel et la sincérité des regrets exprimés : seules les victimes peuvent pardonner, je n'ai pas d'avis à donner. Il me restait quelques épisodes à écouter et cela me pose un cas de conscience. Je ne peux seulement pas faire comme s'il ne s'était rien passé, le rire ne sera plus le même.
Les amis
 Datas 
  • VU : J'ai vu 18 films. Pour le moment mon préféré est Whiplash (spoiler).
  • LU : Je viens de finir le premier tome de Crime et Châtiment suite à vos votes sur mon sondage. J'ai remis les réponses à zéro, ajouté quelques récentes acquisitions et supprimé les Entretiens avec Woody Allen (que je savais ne jamais lire). Je ré-ouvre donc les votes pour vous laisser choisir mes prochaines lectures.
    Je me suis autorisé 3 livres hors liste : So Sad Today (que j'ai dévoré en 2 jours) de Melissa Broder, Dans le noir de Daria Bogdanska (chouette BD sur la précarité d'une travailleuse immigrée en Suède) et le scritp de La Classe Américaine (magnifique lecture de toilettes).
  • ENTENDU : J'ai beaucoup écouté le très réussi Persona de Bertrand Belin dont j'admire le sens de la concision poétique. Il était en concert sur France Inter le mois dernier.
    Autre passion musicale du moment : la webradio du centre d'art contemporain de Genève. De la musique non-stop, idéal au travail.
  • COURU : J'ai couru 404 kilomètres (un Paris-Niort en un peu plus de 32 heures) depuis le début de cette année. Dans un mois je courrai mon deuxième marathon.
 NSFW 
Ces derniers temps je m'intéresse beaucoup (trop ?) à la sexualité dans ses formes les plus variées et ouvertes (et théoriques !). L'idée n'est pas de s'encanailler (dans la tradition libertine "à la française") mais plutôt de comprendre et déconstruire une éducation genrée, les stéréotypes et ses injonctions sous-jacentes.

Je conseillerais tout d'abord la lecture de Sexpowerment de Camille Emmanuelle.
Les articles de Maïa Mazaurette pour Le Monde et GQ sont également une vraie mine (si o nm'avait dis que je lirai GQ...).
Thomas Messias, qui réalise par ailleurs l'excellent podcast Mansplaining, a écrit Et si on dépassait la sexualité «pénétro-centrée»? Un article que j'aurais bien aimé lire il y a 20 ans...

Il est très souvent question de cul dans les podcasts d'Anouk Perry.
Ainsi dans Qui m'a filé la chlamydia elle raconte comment on organise une partouze de réveillon (!), l'étiquette pour informer ses partenaires qu'on leur a peut-être transmis une IST (et comment cela se traite), et cela tout en abordant la sexualité des personnes non genrées.
Dans La délicatesse des gang bangs elle assiste à une session entre une femme et dix hommes (consentant·e·s) et donne la parole à l'organisateur et aux protagonistes. On pourrait s’attendre à une ambiance à la "Dodo la saumure" mais on découvre au contraire un univers très cadré, construit sur le consentement et le désir partagé.

Sur Arte Radio, Claire Richard raconte dans sa fiction Les chemins de désir comment, depuis l'enfance, les images, les sons, les mots construisent notre imaginaire érotique. C'est une série en 6 volets chronologiques (de la découverte de BD pour adultes dans la bibliothèque grand-parentale aux tags du porno sur internet), 4 sont disponibles à ce jour. Ce récit est également édité au Seuil.

A propos de porno : l'épisode Jacquie, Michel et les autres des Couilles sur la table (podcast déjà conseillé dans la précédente newsletter) raconte les coulisses et le business model du porno "pro-amateur". Conclusion : c'est pas joli-joli (pour faire court).
Anecdote : à la fête de l'école primaire d'une de mes filles, un parents d'élève se baladait avec un tee-shirt "Je tourne pour Jacquie et Michel" (fin de l'anecdote).

Si après ça vous souhaitez consommer du porno "éthique" : VOXXX est un podcast  avec "de l’audio uniquement, pour laisser la place aux fantasmes les plus intimes, plutôt que de consommer des images". Votre défi de la semaine : écouter un épisode au casque en faisant vos courses.

Et pour finir : La chatte, un court métrage de Diane Baratier sur "la difficulté d’être femme et mère en même temps".
 TL;DR 
En mémoire de Scott Walker.

Vous pouvez mettre à jour vos données ou vous désinscrire POUR TOUJOURS de cette liste de diffusion.
Email Marketing Powered by Mailchimp