Copy
La 34e édition de la
Semaine québécoise de la déficience intellectuelle

s’anime du 20 au 26 mars 2022
 
La Société québécoise de la déficience intellectuelle célèbre également ses 70 ans!
 
Après presque deux ans de pandémie mondiale, nombre de nos habitudes de vie ont changé. Toutefois, les préjugés envers la déficience intellectuelle existent toujours et on constate qu’il y a encore beaucoup à faire pour l’inclusion et les droits des personnes vivant avec une déficience intellectuelle dans notre société.
 
Les personnes vivant avec une déficience intellectuelle représentent 2% de la population du Québec. Incluant leur famille et leurs proches, c’est 400 000 personnes qui sont concernées par ces enjeux. Il est primordial, plus que jamais, de poursuivre la lutte pour les droits de ces personnes, dans l’espoir de faire du Québec une société plus inclusive. Comment y arriver? En continuant de déconstruire les préjugés et de s’interroger sur les idées préconçues à l’égard de la déficience intellectuelle.
 

La 34e Semaine québécoise de la déficience intellectuelle, qui aura lieu du 20 au 26 mars, marque également le 70e anniversaire de la Société québécoise de la déficience intellectuelle (SQDI)! Voilà un nombre grandiose de bougies soufflées pour un organisme à but non lucratif. Ce chiffre met toutefois la lumière sur le fait que malgré les progrès et les accomplissements réalisés depuis 1951, il reste encore beaucoup de travail à faire. Et avec tous les préjugés que l’on entend quotidiennement sur les personnes vivant avec une déficience intellectuelle, il est essentiel de rappeler que…

 Les préjugés, c'est passé date! 

En raison des circonstances actuelles, la 34e Semaine québécoise de la
déficience intellectuelle sera célébrée de façon virtuelle!
De nouvelles porte-parole
 
À l’occasion de ce 70e anniversaire de la SQDI, ce sont deux nouvelles co-porte-parole qui feront briller la 34e Semaine à travers le Québec: Laure Waridel, autrice, et Julie Bourque, membre du CA de la SQDI et personne vivant avec une déficience intellectuelle.
 

Laure Waridel est écosociologue et professeure associée à l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM. Elle est aussi la maman d’Alphée, une jeune fille de 16 ans qui vit avec une déficience intellectuelle.

Consciente du fait que la société se transforme grâce à l’engagement citoyen, on l’a vue porter les bottes de travail de grands chantiers écologiques et solidaires autant que les gants de velours du développement durable. Cofondatrice d’Équiterre, pionnière du commerce équitable et de la consommation responsable au Québec, elle est aussi coauteure du Pacte pour la transition et co-instigatrice du mouvement Mères au front.
© Julie Durocher
 

Julie Bourque, qui vit avec une déficience intellectuelle, est une jeune femme très active: elle fait un stage dans une garderie, elle prend des cours de Zumba, elle vit seule dans un appartement depuis 6 ans, et depuis novembre 2020, elle siège sur le conseil d’administration de la Société québécoise de la déficience intellectuelle.

© Jonathan Boulet-Groulx
 


Joignez-vous à nous, et à toutes les régions du Québec, durant la 34e Semaine québécoise de la déficience intellectuelle afin de célébrer la différence et faire tomber les préjugés! Continuons ensemble à défendre les droits des personnes ayant une déficience intellectuelle et des personnes qui les entourent, notamment avec le mot-clic #sqdi2022.
Website
Facebook
Twitter
LinkedIn
YouTube
Instagram
SALLE DE PRESSE VIRTUELLE
Relations de presse

Bénédicte Jutras
benedicte.jutras@rugicomm.ca
514 651-1523
Brisbane Agbo
brisbane@rugicomm.ca
514 708-1015
.
© 2022 Société québécoise de la déficience intellectuelle, Tous droits réservés


Vous voulez changer vos paramètres ?
Vous pouvez
mettre à jour vos préférences ou vous désabonner

Email Marketing Powered by Mailchimp