Copy
Problème d'affichage? Regardez cette newsletter dans votre navigateur



Association faîtière des organismes vaudois d'insertion socioprofessionnelle

 

NEWSLETTER SEPTEMBRE 2021

 
Chères lectrices, chers lecteurs,

Comment accompagner au mieux les personnes trans qui suivent des mesures d'insertion? Pour cette nouvelle édition de notre newsletter, nous nous intéressons à cette thématique avec les conseils avisés de la psychologue et spécialiste Adèle Zufferey, les expériences vécues par nos membres, ainsi que le témoignage de Raphaëlle Guglielmetti, policière à Nyon, et première personne en uniforme a avoir transitionné ouvertement en Suisse.

News, actualités de nos membres, formations et agenda sont aussi au menu.

Enfin, nous sommes heureux d'avoir accueilli la semaine dernière notre 5000ème abonné sur notre page LinkedIn! N'hésitez pas à nous rejoindre si ce n'est pas encore le cas. Vous y trouverez nos informations et les offres d'emploi de nos membres.

Bonne lecture!
SOMMAIRE

ARTICLES

INFOS

ACTUALITÉS EN LIEN AVEC NOS MEMBRES

FORMATIONS

AGENDA

NOMBRE DE MEMBRES

ARTICLE

Interview:
“Il faut mieux informer pour une meilleure insertion des personnes trans”

Les professionnel.le.s des ressources humaines ou de l’insertion socioprofessionnelle ne sont pas toujours assez sensibilisés et formés à la thématique trans, selon Adèle Zufferey, psychologue et intervenante sociale de la Fondation Agnodice. Elle nous livre son expérience et ses conseils.
Lire la suite
Expériences vécues par nos membres
Laurence Baud, responsable des services d'orientation / Psychologue conseillère en orientation chez FuturPlus, et Stéphane Bessire, Responsable de structure, scenicprod (Démarche), nous font part de leurs expériences avec des personnes trans qui ont suivi une mesure d'insertion.
Lire la suite

“J’aurais pu mieux préparer mon coming-out au travail"

Une meilleure intégration des personnes trans* passe aussi par le développement d’environnement de travail soutenant lorsqu’une personne fait son coming-out et opère une transition en cours d’emploi. Exemple avec Raphaëlle Guglielmetti de la police de Nyon, probable première policière à avoir transitionné en cours d’emploi en Suisse.
Lire la suite

INFOS

Un marché de l’emploi “bouleversé” par la transition numérique
L’étude «Emploi et transition numérique dans le canton de Vaud», réalisée par Statistique Vaud et diffusée ce début d’année, analyse les impacts de la transition numérique sur le monde du travail. Les résultats montrent que “les petites entreprises ne disposent bien souvent pas du savoir-faire, ni du temps nécessaire pour se consacrer à la numérisation, laissant un large potentiel de progrès inexploité”. Ainsi, 87% des PME suisses accusaient un retard en termes de connaissances numériques en 2017 (connaissances techniques insuffisantes, équipements inadaptés, etc.).

De plus, selon les auteurs, des phases de transition vers de nouvelles activités pourraient se traduire par la création de poches de chômage dans certaines branches ou professions qui connaissent d’ores et déjà des baisses d’emplois (commerce, industrie ou finance par exemple) et de pénurie de main-d’œuvre dans d’autres (professions de la santé, activités spécifiques, techniques et scientifiques).

En conclusion, l’étude démontre que la transition numérique va remanier les cartes du marché de l’emploi dans le canton de Vaud. Trois enjeux sont mentionnés: la formation, la compétitivité et l’attractivité économique du canton ainsi que l'accompagnement des mutations du marché du travail. “Des connaissances informatiques pointues ne seront pas les seules demandées sur le marché de l’emploi de demain, estiment les chercheurs; en effet, des connaissances numériques générales seront nécessaires pour la majorité des postes.”
Pour en savoir plus
Office AI: un Espace d’écoute et de conciliation créé
Depuis le début du mois de septembre, “les bénéficiaires, collaboratrices, collaborateurs et partenaires de l’office AI bénéficieront dans le canton de Vaud d’un Espace d’écoute et de conciliation, à disposition pour accueillir celles et ceux qui souhaitent faire part de leur insatisfaction quant aux services fournis par l’office ou la qualité des interactions”, informe le canton. Cet Espace ne se substitue toutefois pas aux voies de recours prévues par la loi. Pour en savoir plus
 
Une passerelle entre les futurs apprenti.e.s et les entreprises
Le service web gateway.one offre gratuitement aux jeunes la possibilité de se renseigner sur les différents métiers. 600 descriptions sont ainsi disponibles classées par champs professionnels.(www.gateway.one/fr-CH/sinformer.html).
Des supports pédagogiques payants sont aussi proposés pour des enseignant.e.s ou formateur.trice.s (www.gateway.one/fr-CH/precommande-professions.html).
Un analyse juridique dénonce l’effet disciplinaire des mesures de l’aide sociale
Dans une étude parue l’année dernière, des chercheurs en droit de l’Université de Bâle ont analysé les rapports juridiques entre services sociaux, bénéficiaires de l'aide sociale et entreprises dans lesquelles ils travaillent dans le cadre d’un programme d’insertion. Il en ressort que ceux-ci sont principalement structurés par le droit à l’aide sociale. La participation à un programme est donc majoritairement le fait d’une “obligation dont le refus peut entraîner une diminution des prestations, voire la suppression du droit aux prestations”, relatent les auteurs. La protection du droit du travail et la protection du droit des assurances sociales sont donc devenues secondaires. “Le présent rapport démontre que cette situation est problématique à plusieurs égards, ajoutent les chercheurs. Elle favorise un effet disciplinaire plutôt qu’une réintégration effective.”
Pour en savoir plus
Une nouvelle plateforme pour lutter contre la précarité
Aide sociale, bourses d'études et d'apprentissage, prestations complémentaires à l'AVS ou à l'AI ou encore subsides à l'assurance maladie : quels sont mes droits sociaux ? Avec la nouvelle plateforme internet jestime.ch, il est possible de le savoir en quelques clics.
Pour en savoir plus

ACTUALITÉS EN LIEN AVEC NOS MEMBRES


Photo : Michel Perret
En collaboration avec la ville de Nyon, l'association Pro-Jet a réalisé un “canapé forestier” ce début d’été. Cette construction originale doit permettre à la population, aux écoles ou aux sociétés de disposer d’un espace de rencontre en pleine nature. Il a été réalisé avec du bois de la région et avec l’aide de quatre jeunes en recherche d’une formation ou en insertion professionnelle.
Lien vers le communiqué de presse

Les Nouveaux Jardins de l’Entraide Protestante Suisse (EPER) fêtent ce mois de septembre leurs dix ans. Destinés aux personnes migrantes précarisées, ces espaces visent à favoriser leur intégration sociale au travers du jardinage. Pour l’occasion, un podcast de huit épisodes a été réalisé. (photo: © www.eper.ch)
Plus d'informations

Le projet d’innovation IMIRIS – Improved Integration for Refugees in Switzerland, réalisé en collaboration avec l’Association 1951, la Haute école de travail social et de la santé Lausanne (HETSL), la Haute école spécialisée zurichoise en sciences appliquées (ZHAW) et la Haute école pédagogique du Valais (HEP VS) est dorénavant soutenu par Innosuisse. L’objectif est d’améliorer le système d’intégration professionnelle des réfugiés en se basant sur les mesures mises en place par l’Association 1951.
Lien vers l'article

Quand la réalité augmentée facilite l’apprentissage des jeunes dans les métiers de la construction (carrelage, menuiserie, sanitaire, construction métallique et maçonnerie). La HES-SO Valais-Wallis en collaboration avec l’ORIF se penche sur la création d’une application disponible sur tablette. Les apprentis pourront ainsi y effectuer des exercices virtuels afin d’acquérir les bases du métier. “Les premiers bénéficiaires de cette innovation sont les jeunes apprenants en difficulté d’apprentissage, les adultes en reconversion ainsi que les professionnels encadrants, permettant à ces derniers d’avoir un moyen d’accompagnement personnalisé”, expliquent les initiants.
Lien vers l'article

Une nouvelle mesure du marché du travail pour les demandeurs d'emploi de 50 ans et plus arrivant bientôt en fin de droit vient de voir le jour. Cet essai-pilote national est lancé par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), en collaboration avec l'Association des offices suisses du travail (AOST) dans 14 cantons, entre août 2021 et juillet 2024. La Fondation IPT fait partie des partenaires sélectionnés et propose ce service dans 5 cantons : Argovie, Berne (francophone), Jura, Vaud et Valais.
Plus d’informations

FORMATIONS

Un CAS sur la reconnaissance et la validation des acquis
La Haute école fédérale en formation professionnelle (HEFP) propose un Certificat d’études avancées spécialement destiné aux personnes ayant à traiter de la reconnaissance ainsi que de la validation des acquis. Conseiller·ère en orientation, formation, insertion ou en ressources humaines, accompagnateur·trice de personnes en transition ou encore formateur·trice peuvent y apprendre à mettre en place un dispositif de reconnaissance ou de validation des acquis d’expérience (RVAE), valoriser les compétences de collaborateur·trices ou encore créer des synergies avec d’autres personnes actives dans les champs de l’orientation, de l’insertion et de la formation. Le CAS se déroule à la HEFP à Renens.
Pour en savoir plus

Un CAS sur les mesures de soutien pédagogique
Toujours proposé par la Haute école fédérale en formation professionnelle (HEFP), ce Certificat d’études avancées permet de développer des compétences et acquérir des outils dans le domaine du soutien des apprentissages, de professionnaliser sa pratique et d’ obtenir un titre dans le soutien et l’accompagnement en formation professionnelle ainsi que de mettre en place le soutien pédagogique et l’encadrement individuel prévu par la loi fédérale sur la formation professionnelle.
Pour en savoir plus

Un CAS en Migrations et politiques d'intégration 
Mise en place par l’Institut de hautes études en administration publique de l'Université de Lausanne (IDHEAP), cette formation débutera en janvier 2022 et permettra de répondre à deux questions fondamentales : De quels types d'inégalités souffrent les migrant.e.s en Suisse et pourquoi? Quelles sont les meilleures pratiques pour remédier à ces inégalités au niveau national et international ?
Pour en savoir plus

AGENDA

NOMBRE DE MEMBRES D'INSERTION VAUD


71 en septembre 2021
 
Website
LinkedIn
Email
Se désinscrire    /    S'inscrire